Ceintures lombaires : comment ça marche ?

19/05/2021

Les ceintures lombaires peuvent être utiles pour soulager la douleur et maintenir une activité physique lorsqu'on a mal au dos. Mais quels sont leurs mécanismes d'action ? 

Grâce à des mécanismes d'immobilisation, de diminution de la charge intra-discale et de renforcement de la sangle abdominale, les ceintures lombaires ont vocation à soulager les douleurs lombalgiques. Leur port peut être indiqué pour atténuer les crises douloureuses du rachis en phase de rééducation ou en prévention, pendant des activités qui sollicitent fortement le dos. 

Immobiliser 

Le premier effet attendu d'une ceinture lombaire est une immobilisation, ou plus précisément une limitation des mouvements. Les amplitudes de flexion, d'extension et d'inclinaison des différents segments de la colonne vertébrale sont réduites plus ou moins significativement selon le type de ceinture lombaire (souple, rigide, dorsale, corset…).  

Le port d'une ceinture lombaire limite les mouvements de forte amplitude, dits « extrêmes », réduisant ainsi les douleurs et permettant de maintenir ses activités et donc de bouger. Les ceintures lombaires assurent aussi un mouvement « sécurisé » aux parties de la colonne vertébrale qui restent mobiles, améliorant encore la mobilité globale de celui qui la porte. A cela vient s'ajouter un effet « rappel de posture », tout aussi bénéfique.. 

Diminuer la charge intra-discale 

Un nombre important de maux de dos est causé par une dégénérescence des disques intervertébraux. Ce phénomène peut être dû à l'âge, aux contraintes répétées, à de mauvaises postures, à des pathologies spécifiques… 

En corrigeant une mauvaise posture du rachis (lordose excessive), les ceintures lombaires soulagent une forte pression intra-discale, source d'inflammations des disques et des vertèbres et donc de douleurs. 

L'effet recherché est ici antalgique  et sera particulièrement efficace pour des maux de dos en lien avec une dégénérescence discale. 

Renforcer la ceinture abdominale 

Le relâchement des muscles abdominaux (et plus globalement ceux du « caisson abdominal ») peut amener à une sur-sollicitation des vertèbres lombaires et donc participer à une lombalgie.  

En soutenant la sangle abdominale, la ceinture lombaire entraîne une augmentation de la pression intra-abdominale. C'est ce qui permet le renforcement du « caisson abdominal ». L'utilisateur protège ainsi ses vertèbres lombaires, notamment lors des efforts de charge. 

Soulager les muscles 

Le port d'une ceinture lombaire induit une modification de l'activité musculaire : elle « absorbe » une partie des contraintes exercées sur les muscles du tronc et en transfére une autre partie par augmentation de la pression intra-abdominale. 

Le rachis, déchargé d'une partie de sa charge, demande moins de force musculaire pour être mobilisé. En réduisant l'activité musculaire nécessaire à certains efforts, la ceinture lombaire facilite la reprise d'une activité physique ou professionnelle des personnes atteintes de lombalgie. 

Toutefois, il est recommandé de ne porter une ceinture lombaire que de manière discontinue. Elle peut être prescrite par votre médecin, n'hésitez pas à lui demander conseil afin de choisir celle la 

Pour toute autre question, demandez conseil à votre médecin. 

Sources documentaires