Mobilité et maintien à domicile

27/03/2018

Aujourd’hui la France compte plus de 16 millions de personnes de plus de 60 ans, dont 2 millions de personnes de plus de 85 ans1. La notion de "bien vieillir" devient une priorité et l’avancée en âge ne doit pas constituer un frein à l’autonomie.

Avec le vieillissement de la population, le maintien à domicile se développe fortement. Il correspond à une réelle attente : 90% des français préfèrent adapter leur logement plutôt que d’aller dans un établissement spécialisé2. Cependant, ce maintien à domicile ne doit pas se faire au détriment de la sécurité des aînés. En effet, environ un tiers des personnes âgées de 65 ans et plus et vivant à domicile tombent chaque année et la chute représente la principale cause de décès par traumatisme dans cette population.

Il est important d’évoluer dans un environnement fonctionnel et sécurisé afin de conserver sa mobilité et son autonomie à domicile le plus longtemps possible. De nombreuses solutions matérielles se sont développées
pour :

  • adapter au mieux l’intérieur, que ce soit le salon (fauteuils releveurs), la chambre (lits médicalisés, matelas de prévention des escarres, tables de lits, oreillers cervicaux) ou la salle de bains et les toilettes (sièges de bains, barres d’appui, rehausseurs) ;
  • aider aux déplacements au quotidien (cannes, rollateurs, déambulateurs…).

Beaucoup de ces équipements et accessoires sont des dispositifs médicaux réglementés par des normes françaises et européennes et accessibles à des prises en charge sur prescription : Assurance maladie, caisse de retraite, etc.

L’entourage, mais aussi les professionnels (tels que les auxiliaires de vie ou aides-ménagères) peuvent apporter une aide et des conseils précieux pour conjuguer maintien à domicile et qualité de vie optimale.

Sources :
Inpes : Repères pour votre pratique : Prévention des chutes des personnes âgées à domicile,
1 INSEE, déc. 2015.
2 Enquête Opinionway, 2012
Voir également

La chambre et son lit

La chambre est une pièce où une personne âgée, malade ou handicapée passe beaucoup de temps. Le lit est un espace d’intimité et de repos qui doit être accueillant, sûr et confortable. Lorsqu’un alitement prolongé est envisagé, c’est aussi une question de santé.
EN SAVOIR PLUS

Le salon

Lecture, télévision, réception d’amis ou visite de la famille… : le salon est une pièce de vie et de relaxation qui devrait conjuguer mobilité et confort pour tous. Les assises spéciales comme les fauteuils releveurs, qui aident à se lever, peuvent y contribuer. Certaines mesures de bon sens peuvent
EN SAVOIR PLUS

La salle de bains et les toilettes

Pour les personnes ayant des difficultés à se mouvoir, la salle de bains est une pièce à risque ! Les glissades et les chutes y sont plus fréquentes et la crainte d’accident limite les plaisirs de son usage. Pensez à des aménagements simples et sécurisants ! Les toilettes peuvent également être
EN SAVOIR PLUS