Arthrose du genou : l’activité physique au cœur du traitement

22/02/2022

En cas d’arthrose du genou, la pratique d’une activité physique régulière et modérée est recommandée pour soulager les douleurs et améliorer la mobilité. Voici quelques conseils pour entretenir ses genoux en bougeant.

Les douleurs causées par l’arthrose du genou peuvent vous inciter à réduire votre niveau d’activité physique et même à éviter certaines tâches quotidiennes (montée d’escaliers, ménage, trajets à pied...). Cependant, limiter ses mouvements dégrade la condition physique : moins de force, d’endurance et de souplesse et un maintien du poids de forme plus difficile. C’est ainsi que l’absence d’activité physique peut augmenter les douleurs et les raideurs !

La reprise d’une activité physique et la pratique d’exercices adaptés peuvent rompre ce cercle vicieux et augmenter considérablement votre bien-être. C’est démontré : l’exercice physique régulier a des effets positifs sur la raideur et la douleur de l’arthrose du genou et comporte un risque très faible d’effets indésirables(1).

Quels exercices, quelle activité physique pour moi ?

Il est vivement recommandé de prendre préalablement conseil auprès de votre médecin et/ou de solliciter un kinésithérapeute. Ils sauront vous prescrire les exercices et activités les plus appropriés à votre situation et à vos préférences.

Les exercices préconisés diffèrent selon que vous souffrez d’une arthrose fémoro-tibiale (entre le fémur et le tibia) ou d’une arthrose fémoro-patellaire (entre le fémur et la rotule, appelée également patella). Par ailleurs, si vous êtes en surpoids ou obèse, sachez que l’activité physique améliore votre arthrose grâce à la perte de poids qu’elle entraîne(2)

Dans tous les cas, l’activité doit être adaptée : le vélo d’appartement, la natation, la marche, mais aussi le tai-chi sont notamment recommandés. D’une manière générale, on privilégiera les sports doux (qi-gong, yoga, stretching, marche), accessibles aux personnes même sédentaires et âgées. Certains sports, en revanche, sont habituellement contrindiqués, comme les sports de balle et de combat(1).
 

L’activité physique doit habituellement combiner


•    des exercices spécifiques à l’arthrose du genou (renforcement musculaire, équilibre, étirements, mobilité articulaire…) ;
•    des exercices d’endurance : de la marche rapide par exemple, mais aussi, en cas de poussée douloureuse, du vélo d’appartement ou des exercices en piscine (aquagym, nage…).

Les conseils des experts pour bien se prendre en main


•    La pratique de l’activité physique doit être progressive et convenir à votre situation ;
•    Le plaisir est le secret de la régularité : choisissez des exercices que vous aimez pratiquer ; 
•    Selon les cas, une activité physique 3 fois par semaine ou de 30 minutes par jour est recommandée ;
•    Privilégiez une tenue de sport confortable, des chaussures adaptées et faites-vous prescrire des semelles ou une genouillère si nécessaire ; 
•    Gardez une activité modérée qui ne vous essouffle pas ;
•    Si une douleur survient, cessez l’activité ;
•    Pensez à boire de l’eau régulièrement pour bien vous hydrater.


Pour toute autre question, demandez conseil à votre médecin.